Pacifier les liens émotionnels

L’ombilic est une cicatrice fibreuse. Comme toute cicatrice, elle peut être neutre, réactive ou toxique. Elle peut interagir avec la posture. Elle peut représenter un foyer énergétique projetant des troubles à distance.

L’ombilic est un lieu de mémoires.
Vestige du lien nutritif avec la mère, il relate l’acte de séparation, l’accouchement, la vie intra-utérine

Il contient des informations sur le lien maternel, le passé, le transgénérationnel. Il est le premier signe physique de la douleur fondamentale de l’Etre : la séparation.

La chauffe ombilicale effectue un nettoyage matriciel et dissout les empreintes actives du passé (récent, périnatal, ou plus lointain…). Elle assainit les liens et restaure en nous une sensation d’unité. Elle épure notamment les liens à la mère et avec l’entourage.

Le processus est une série de 4 séances. Les 3 premières séances s’effectuent en 15 jours et la dernière a lieu 1 mois après la troisième. La séance se déroule en position allongée sur le dos. L’ombilic est rempli avec du sel gris moyen. La chauffe proprement dite s’effectue au moyen d’un cône d’encens naturel tenu à distance. La durée de la chauffe dépend de la combustion de l’encens. La combustion peut varier d’une séance à l’autre et d’un patient à l’autre probablement en fonction du besoin de nettoyage émotionnel. On compte entre 10 et 30 mn par chauffe plus la mise en place et les échanges avant et après.

Les effets immédiats peuvent être très variés mais toujours dans le sens d’un allègement : grand soulagement, tremblement, bruits psycho intestinaux, larmes profuses, modifications du rythme respiratoire, images mentales, souvenirs. Même l’observation des volutes peut être signifiante.

Tarif