Connaître mes lignes de Forces

Le cerveau n’aime pas faire 2 choses à la fois. C’est pourquoi il crée des circuits moteurs semi automatiques qu’il peut « oublier » pour consacrer plus de conscience à d’autres tâches. Les préférences motrices se mettent en place durant la petite enfance avec tout le processus d’apprentissage de la motricité. Elles orientent nos choix de posture, de déplacement, de placement, et nos possibilités de perception.

Elles sont étroitement liées à notre profil comportemental défini par le MBTI.

Où puisez-vous votre énergie ? comment prenez-vous l’information ? comment prenez-vous vos décisions ? comment prenez-vous contact avec le monde ? La manière dont votre corps répond à ces questions oriente à la fois vos choix de posture corporelle et mentale. Il n’y a que des bonnes réponses et il est très utile de les connaître.

Connaître ses préférences motrices est particulièrement pertinent pour se protéger des blessures et pour gagner en efficacité. Cela permet également de mieux gérer l’effort et de transformer toute pause en temps de récupération. En tenant compte de ses préférences motrices, on peut adapter son matériel, ses efforts, ses postures, gérer le stress, mieux se comprendre, mieux se faire comprendre et mieux comprendre les autres.

Tarif
outils